français | english | italiano



JANUS BUS

 

 

Presentation


Eternal Tour propose plusieurs projets autour de l'idée du «Janus Bus», inspirée par le dieu romain gardien des passages et des changements, des transitions et du mouvement. Caractérisés par leur mobilité, ces projets feront partie intégrante d'Eternal Tour et seront pensés comme des pièces autonomes. Pour souligner le mouvement à l'intérieur de la cité et proposer une vitesse distincte de celle des piétons et des cyclistes, certains traverseront la ville, reliant le Gianicolo au parc de la Villa Borghese. L'aménagement et le contenu des "Janus bus" relèvent entièrement des choix des artistes/penseurs/collectifs sélectionnés.

 

 

 
     

Projet #1

Janus Bike Tour / The League of Imaginary Scientists

 

 

bike

 

///////////////////////////////////////////////////////////////////

Liz Kueneke (ES) e The League of Imaginary Scientists (US) :

Percorsi in bibicletta lungo la pista ciclabile del Lungotevere, con il supporto di registrazioni sonore che favoriscono la lettura di ciò che si osserva e il confronto/incontro tra le città di Roma e la Romania, il Mexico, l’Indonesia…

 

Janus Bike tour Janus Bike tour
Janus Bike tour Janus Bike tour

 

 

La psychogéographe Liz Kueneke basée à Barcelone et le collectif artistico-scientifique de Los Angeles The League of Imaginary Scientists, en collaboration avec des Romains de partout, construisent une Mobile Timeline of a Place Called Rome.

 

Cycling Through Rome(s)(Traverser Rome(s) à vélo) est une aventure à travers le temps et les pays, localisée sur la piste cyclable longeant les rives du Tibre. Le tour en vélo présente la ré-historicisation de Rome, où le lieu se décale et les observateurs se trouvent transportés autour du globe en différentes versions de Rome. Les cyclistes du parcours Janus voyageront le long d’une Timeline mouvante, guidée par un tour audio ainsi qu’une carte dessinant les parallèles des autres lieux s’appelant Rome ou Roma à travers le monde.

 

Il y a Roma en Roumanie, Roma en Suède, au Lestho, en Afrique et en Indonésie. Vous pouvez visiter Rome en Australie, en Equateur, au Mexique, et dans onze Etats à travers les Etats-Unis. Il y a même une Rome en Belgique, ainsi qu’un astéroïde – 472 Rome – dans l’espace. Rebuilding Rome (Reconstruire Rome) est le portail on-line du projet de reconstruction interactive de la ville tout au long de la ligne temporelle.

 

rebuildingRome.com est une plateforme comprenant les contributions numériques ou messages électroniques, constamment mise à jour. La Timeline en constante mutation constitue une construction de Rome à travers internet. Les rêveurs à longue distance et les visiteurs de Rome peuvent lire et contribuer à l’histoire de la ville à travers le temps.

 

http://www.rebuildingrome.com/

 

 

 
     

Projet #2

Bureau mobile – Roma / Microsillons

 

MIcrosillons

 

//////////////////////////////////////////////////////////////////

Creazione di un ufficio mobile che, partendo da Ginevra, realizza il percorso dei «grandtouristes» del XVIII secolo, valicando il passo del Sempione, per poi spostarsi nella città di Roma, favorendo così l’interazione con la popolazione.

microsillons microsillons
Hofer microsillons
microsillons Hofer

 

video bas débit

 

video haut débit

 

Un projet microsillons avec : Laura von Niederhäusern, Christian Tarabini, Elia Buletti, Izet Sheshivari, Jean-Marie Reynier, Marianne Guarino-Huet, Olivier Desvoignes

Depuis 2005, microsillons aborde l’art comme un moyen pour ouvrir des espaces de réflexion, de critique, de création, de recherche. Prenant l’art comme point de départ, le collectif cherche à poser des questions politiques au sens large. En fonction des situations, microsillons emprunte des outils à différents champs (curatorial, études critiques, histoire, histoire de l’art…) et collabore fréquemment avec des spécialistes de diverses disciplines.

Pendant toute la durée d’‘Eternal Tour’, microsillons proposera une série d’interventions dans les rues et les institutions romaines afin de tisser des liens entre le Festival et les usagers de la ville, romains comme touristes. Différentes actions liées aux questions du centre et de la périphérie, de la cartographie, du tourisme, de la frontière ou de l’art, seront menées en utilisant les ressources du Bureau mobile de microsillons.

Le 2 juillet, l’enregistrement d’une émission au Col du Simplon – haut lieu du Grand Tour - marquera le début du projet. Elle sera diffusée à Rome lors du vernissage du festival le lendemain.


Profitant de la grande mobilité du bureau, l’équipe dérivera ensuite dans les rues de Rome en collectant des histoires orales de ses quartiers, en y projetant des films ou en interpellant les touristes pour rejouer des peintures. Plusieurs collaborations avec des artistes locaux, notamment autour de performances musicales, seront organisées. Le Bureau mobile contiendra pour l’occasion une petite bibliothèque autour des questions abordées par le Festival. Un poster documentant l’expérience sera produit et affiché.

 

http://www.microsillons.org/

 

 

© 2008 | contact | eternaltour.org | tous droits réservés